Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.

BÂTIR SA MAISON (suite)
8 novembre, 2011, 17:54
Classé dans : Maison spirituelle

BÂTIR SA MAISON 2
Jn 14:15-17

« Si vous m’aimez, gardez mes commandements. Et moi, Je prierai le Père, et Il vous enverra un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. » (Jn 14:15-17).
La parole de Dieu déclare que : « A tous ceux qui l’ont reçue (la lumière), à ceux qui croient en Son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. » C’est un fait indéniable que tout enfant, né de Dieu, par Sa volonté, reçoive Son Esprit saint. C’est Christ en nous. Il doit cependant être nourri par le pain de vie, afin que Christ soit complètement formé en nous (Jn 3:30; Mt 13:31-33).
La vie ici-bas est un perpétuel combat. Que l’on croit en Dieu ou non. Pour la simple raison que monde se trouve être entre les mains du prince de la puissance de l’air (Eph 2:2). Aussi il n’est pas nécessaire de chercher à démontrer aux autres qu’on aime le Seigneur. Il y a celui qui sonde les pensées des cœurs, et à qui revient tout jugement. Si nous aimons le Seigneur, Il est le seul à le savoir ; et nul ne peut le trahir, si nous Lui appartenons ou non (Ps 139:23).
« Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime. Et par ceci nous savons que nous le connaissons, si nous gardons Ses commandements. Celui qui dit : Je le connais, et ne garde pas ses commandements est un menteur, et la vérité n’est pas en lui. Mais quiconque garde Sa parole, en lui l’amour de Dieu est véritablement perfectionné : par cela nous savons que nous sommes en Lui. » (Jn 14:21,24; 1 Jn 2:3-5)

UNE MARCHE SPIRITUELLE VICTORIEUSE
Eph 6:12; Mt 10:34-39; Lu 14:26,27; Ge 3:15; 4:8-10; 13:1-9; 37:17-28; Ps 41:9; 55:13; Mi 7:6; Eph 6:10; Prov 4:21-23

Il est une chose extrêmement importante à savoir : marcher avec Christ, c’est marcher contrairement aux principes de ce monde, c’est aller en guerre contre la volonté du « moi », contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Eph 6:12). C’est pourquoi notre Capitaine en chef, l’Eternel des armées, nous donne la liberté totale de choisir, si nous désirons venir après Lui ; et si c’est le cas, Il nous met expressément en garde, et recommande d’abandonner nos sentiments naturelles, pour l’aimer d’un amour qui ne vient que d’en haut. La vie chrétienne est une affaire, où nos sentiments et émotions n’ont guère leurs places (Mt 10:34-39; Lu 14:26,27).
Jésus est venu apporter l’épée, et non la paix. Il est venu scinder l’âme de l’esprit, afin que Ses frères soient spirituels en tout point, et qu’ils combattent efficacement la chair (Ge 3:15; 4:8-10; 13:1-9; 37:17-28; Ps 41:9; 55:13; Mi 7:6).
Pour une vie chrétienne victorieuse, il faut se bâtir une maison spirituelle, et la fortifier sans cesse dans la parole de vérité (Eph 6:10). Marcher avec Jésus-Christ, demeure toujours une question personnelle. C’est une décision et un engagement personnel.
Les paroles de Dieu sont un véritable trésor. Une fois acquises, il ne faut pas les vendre à l’ennemi. « Garde-les, plutôt, dans le fond de ton cœur ; car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, c’est la santé pour tout leur corps. Garde ton cœur plus que tout autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. » (Prov 4:21-23). « Reçois, je te prie, la loi de Sa bouche, et entasse Ses paroles dans ton cœur. » (Job 22:22)

UNE MAISON BATIE SUR LE ROC
Mt 19:21; Ph 4:9; Ja 1:22-25; Mt 7:24,25

Ton cœur est une bâtisse ; celle-là qui doit abriter le trésor divin, que Jésus-Christ offre en échange à tous ceux qui sont prêts à renoncer aux richesses de ce monde, pour le suivre jusqu’à dans la vie éternelle (Mt 19:21). Le cœur, siège de la personnalité, de la volonté, des sentiments et des émotions, doit être assiégé par l’Esprit saint. L’Esprit de Dieu doit y régner souverainement.
D’où la nécessité de bâtir une solide maison spirituelle qui subsiste jusqu’à dans l’éternité. Ce doit être le souci premier de tout chrétien, de celui-là qui veut marcher devant l’Eternel.
Celui qui aime le Seigneur ne se bornera pas à écouter seulement ses commandements, mais il les mettra en pratique (Ph 4:9; Ja 1:22-25) ; et ce faisant, il construira sa maison sur un solide fondement qui est le roc (Mt 7:24,25). Et il faut la bâtir, tout en suivant les instructions du Maître d’œuvre. Le Saint-Esprit demeurant avec nous.

LES CARACTERISTIQUES DE LA MAISON SPIRITUELLE
2 Ti 2:22; Ps 24:4; Ja 4:7; Pi 2:4,5; Job 22 :23-28; Mal 3:1,2; Jos 24:14

Avant que cet autre consolateur que le Père a promis fasse sa demeure en nous, il faut que les commandements du Seigneur demeurent en nous, pour nous enseigner, pour nous convaincre, pour nous corriger, pour nous instruire dans la justice, afin que nous soyons accomplis et propres à toute bonne œuvre ; que nous soyons constamment attachés à Lui, afin d’avoir un cœur parfait, c’est-à-dire, purifié par l’eau de sa parole, rempli par les pensées de Dieu (2 Ti 2:22; Ps 24:4).
« Approchez-vous donc de Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Lui pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ (Ja 4:7; Pi 2:4,5).
« Si tu reviens au Tout-Puissant, tu seras rétabli ; tu chasseras l’iniquité loin de ta tente. Jette l’or dans la poussière, l’or d’Ophir parmi les cailloux des torrents ;
Et le Tout-Puissant sera ton or, ton argent, ta richesse. Alors tu feras du Tout-Puissant tes délices, tu élèveras vers Dieu ta face ;
Tu Le prieras, et Il t’exaucera, et tu accompliras tes vœux. A tes résolutions répondra le succès ; Sur tes sentiers brillera la lumière. » (Job 22:23-28)
En synergie avec la croix de Christ, l’Esprit de Dieu fera une restauration complète de notre édifice, si nous le décidons. Pendant que la croix détruit toute plante, que Dieu n’a pas plantée en nous, le Saint-Esprit, quand à lui, reconstruit le tabernacle invisible de Dieu (Mal 3:1,2).

Dieu désire que notre maison soit une maison de :
 Prière (Es 56:7; Mt 21:12,13; 2 Ch 7:14,15),
 Louange et d’adoration (Hé 13:15; Ps 103:1-5; 113:1-9; 50:23),
 Sanctification (1 Th 4:3; 5:23,24; Lé 20:8,26; 1 Pi 1:2),
 Pureté (Hé 4:12; Eph 5:26,27; Ph 1:10; 2:15; 1 Ti 2:8),
 Vérité (Jn 4:23; Ph 3:3; 1 Sa 12:24),
 Paix et de Joie (Ro 15:13,33; 1 Co 14:33),
 et de Perfection (1 Pi 5:10; 2 Pi 1:3; 2 Co 13:11).

Afin d’affermir nos cœurs pour qu’ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ avec tous les saints, craignons le Seigneur, et servons-Le en SINCERITE et en VERITE ; et ôtons les dieux que nos pères ont servis de l’autre côté du fleuve et en Egypte, et servons le Seigneur (Jos 24:14). Amen !

Pasteur Bilé Bruno



BÂTIR SA MAISON
8 novembre, 2011, 17:26
Classé dans : Maison spirituelle

BÂTIR SA MAISON

Il est une chose après laquelle le monde court depuis toujours : la réussite. C’est un objectif que tous cherchent à atteindre. La question est : quel avantage revient-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne sous le soleil ?
La réussite ou le succès dans ce monde est une vanité, déclare l’Ecclésiaste (Ecclésiaste 2:1-11). Christ renchérit en disant : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. » (Matthieu 6:19,20).

LA VANITÉ DES TRESORS VISIBLES
Ecclésiaste 2:17,18; 5:10-12, 15,16; 6:7; Luc 12:16-21; Jean 4:13; 5:39; 6:63; 1 Pierre 1:17

Le monde est, et a toujours été à la poursuite du pouvoir, de la richesse, et de la gloire. C’est d’ailleurs le nerf de la guerre ! Mais toutes ces choses ne peuvent guère satisfaire la soif de l’homme, car quiconque boit de cette eau aura encore soif, a dit Christ (Ecclésiaste 5:10-12; 6:7; Jean 4:13).
La parole de Dieu est Esprit et Vie. Elle nous procure de la sagesse, de l’intelligence, afin de nous conduire avec crainte pendant le temps de notre pèlerinage (Jean 5:39; 6:63; 1 Pierre 1:17). Il est donc important de savoir que nous ne pouvons rien emporter avec nous, pour la vie éternelle (Ecclésiaste 5:15,16; Luc 12:16-21). Pourquoi donc travailler pour du vent ?
« Et j’ai haï la vie, car ce qui se fait sous le soleil m’a déplu, car tout est vanité et poursuite du vent. J’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil, et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera. Et qui sait s’il sera sage ou insensé ? » (Ecclésiaste 2:17,18).

LA VÉRACITÉ DU TRÉSOR INVISIBLE
Hébreux 11:26; Matthieu 6:25-32; Jean14:21,23

Nous avons été appelés pour hériter un royaume éternel ; la Jérusalem céleste. A l’instar de Moïse, portons nos regards vers Christ, qui est l’auteur parfait de notre salut dont la richesse est plus grande que les trésors de l’Égypte. Par conséquent, il est inutile de nous préoccuper pour notre vie. Mais aimons Dieu comme Lui-même nous a aimés, recherchons Son royaume et Sa justice, et attachons-nous à Sa parole que nous avons entendue et reçue (Matthieu 6:25-32; Hébreux 2:1; 11:26).
Afin de posséder le trésor céleste que Christ nous a promis, il est impératif d’abandonner ce que nous disposons. Il est temps d’abattre pour rebâtir une maison spirituelle, car il a dit : « Celui qui a mes commandements et qui les GARDE, c’est celui qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de Mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui. Si quelqu’un m’aime, il gardera Ma parole, et Mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean14:21,23). Comment pouvons-nous amasser si nous n’avons pas de maison, afin que Christ et le Père viennent demeurer chez nous (dans notre corps qui est Son temple) ?

LA VALEUR D’UNE MAISON SPIRITUELLE
Jean 6:27; 14:23; Actes 7:48; 2 Corinthiens 4:6,7; Luc 6:45

Avant d’amasser, il est nécessaire de bâtir sa maison. Mais le Très-Haut n’habite pas dans ce qui est fait de main d’homme. Il désire une maison spirituelle ; une maison spirituelle pour l’éternité, afin que là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. La parole de Dieu est un trésor qu’il faut amasser tous les jours dans sa propre maison spirituelle, afin que l’homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur (Actes 7:48; 2 Corinthiens 4:6,7; Luc 6:45).
Il faut bâtir une maison spirituelle avec la parole de Dieu. C’est la seule qui perdure au-delà des limites du physique parce qu’elle est faite avec du matériel incorruptible : LA PAROLE DE VERITE. « Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, a dit le Seigneur. Si quelqu’un m’aime, il gardera Ma parole, et Mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » Amen ! (Jean 6:27; 14:23)

Pasteur Bilé Bruno


1...910111213

EVANGILE |
Eglise Glorieuse des Enfant... |
le chemin de la vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | insasamake
| shalomenyeshua
| islamdjib